Recherche en cours
Veuillez patienter
Thèse

JEGHAM, Najeh
Ecriture de l'in-défini, in-défini de l'écriture dans l'oeuvre d'Abdelwahab Meddeb
 
Lieu : Paris 13,
Directeur de thèse : Charles BONN
Année : 1993
Pages : 314 p.
Type : Thèse - DNR
Première inscription pour les thèses : Inscr. 90 91 92

Notations :

Résumé: La lecture du premier chapitre permet de saisir la mise en oeuvre de l'écriture particulière de "Phantasia": du langage in-défini qui saisit le corps du sujet naît l'écriture comme entreprise de saisie de soi et d'interprétation des multiples signifiants qui font le monde. Portant sur l'écriture - déambulation, la deuxième partie tente de manifester la manière dont le corps participe à l'espace historique. Entre la traversée du "désastre", la confrontation avec les discours de la clôture et l'analyse des signes inquiétants de saturation s'installe l'élan vers la conquête d'un espace de l'être éclairé par les traces vives, à reconnaître par la mise en oeuvre de l'imagination. La sortie de la saturation idéologique se fait dans la mobilité que procure l'éveil à la création perpétuelle. La dimension esthétique fonde l'écriture de "Phantasia" comme convocation de multiples expériences créatrices qui tracent la voie de l'accomplissement à la fois du sujet et du texte, poursuivant leur quête de l'éternel signe dans le sillage du plus grand maître, Ibn Arabi