Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

BOUSSELMI, Monia


Tendres Pensées


Titre du périodique ou du site internet : Limag.com
Sous titre : Littératures du Maghreb

Tendres Pensées Asile pour pensées…libres Non loin des lumières naquit un carré de pensées au beau milieu des bancs des amoureux de la place Barcelone*.Ces fleurs auraient certes préfère la liberté des champs et les horizons sans barbelés mais le destin a fait autrement. Si bien qu’elles décidèrent de changer de vie, positiver, prendre un rôle, être avant-gardistes, militantes...ceci les aiderait qui sait à oublier le ciel ouvert, les amis primevères, l’abeille entremetteuse et le nom de la Rose!!! Elles se contenteraient de la vue du géant métallique vert, des fils électriques, la fumée des agonisants et les chaussures des passants pour qui sonne déjà le glas!!Oui...oui des pensées militantes pour une cause et si l'on ose! Chacune de ces jolies fleurs enfila son rôle tel un gant de velours, ainsi: les pensées à fond noir absorberaient les idées noires des humains...Celles tachetées de jaune attaqueraient la jalousie des femmes, celles ornées de rouge bordeaux enflammeraient les cœurs des hommes quant aux bleues elles dompteraient les ados... Le jour j ne pourrait être qu'une heure de pointe ou tout deviendrait un à ce moment les fleurs pourraient attaquer par leur élixir qui embaumerait l'âme de tout un chacun, un élixir de bonheur sempiternel que même Tristan et Iseult n'eurent jamais connu!! Et comme par un coup de baguette magique la place Barcelone s'écrasa sous un déferlement bourgeonnant d'embrassades, d'accolades, de dégringolades corps à corps, des rigolades...Les jambes lourdes se tortillèrent; les muets comme les ténors chantèrent, les ados accros et pros du no chantèrent en chœur oui ! Oui ! Oui !...Dieu des cieux quelle zizanie ou cacophonie ou peut être une over dose de douce folie!! Et de une...de deux...de cinq...de n jours...c'est alors que les pauvres métros partirent sans l'espoir d'avoir quiconque dans leurs ventres moururent de faim et fermèrent à jamais leurs portes et celle de leur société mère...une crise mondiale et une sentimentale...Place Barcelone serait mieux à dos de chameau!! Merci tendres pensées la crise et déjà notre destinée elle nous anéantirait...revenons à nos amours mêlées à l'animosité et aux portes des métros entrebâillées ...avec ou sans votre élixir la crise nous dévorerait même si nous changions le chemin de la foret...Grand-mère aurait les mêmes crocs féroces pour nous déchiqueter comme un loup, sous la dent de la crise nous aurons le même goût celui d'une grand-mère lasse faible croquée crue et nue!! Pensées ! Tendres pensées !jouez nous de la harpe...en guise d'élixir nous éradiqueront peut être notre mutisme de carpe..!! Monia Bousselmi *Place Barcelone une grande station de métro à Tunis.


Année : 2012